The walking dead

 

Comment réagiriez vous si le monde tel que vous l’avez connu n’existait plus?

Si 75% de la population humaine était décimée par un mystérieux virus meurtrier qui tue les personnes infectées et les transforment en zombie une fois morts?

Que feriez vous si pour survivre vous étiez obligés de tuer votre femme, vos parents ou pire, votre enfant?

Ce sont ces douloureuses questions (et bien d’autres) que posent l’excellente série télévisée The walking dead.

 

 

Adapté du comics éponyme crée en 2003 par Robert Kirkman , The walking dead n’est pas « juste » une série où on dézingue du zombie (même si on en tue pas mal par épisode, et ça c’est super bon! *_*).

Véritable mélange entre film d’horreur apocalyptique, road movie et western, cette série nous parle aussi de la compléxité des relations humaines dans un monde où l’on ne sait jamais de quoi demain sera fait et où même parfois certains survivants se demandent si la vie vaut la peine d’être vécue tellement elle leur semble dure entre fuite éperdue, famine et peur constante de la mort.

 

 

 

Cette mort qui arrive comme dans la vie, jamais quand on ne l’a prévue et jamais sur la personne qu’on croyait et qui occasionne des scènes d’une très grande tension dramatique comme la découverte d’une petite fille zombie que l’on est obligée de tuer sous les yeux de sa mère ou une femme qui insiste pour tuer elle même sa soeur devenue zombie après avoir été mordue.

De quoi certaines personnes sont capables en situation de survie? S’entretuer, piller ou alors aider les autres, tenter de rester humains malgré tout?

Cette série nous montre tout cela et nous questionne toujours sur ce que nous aurions fait à leur place.

Il y a de soit disant gentils en qui ont peut avoir confiance (un flic par exemple) qui est en fait une véritable ordure et des mecs patibulaires mais presque (un voyou) qui s’avère être l’un des survivants le plus droit et le plus moral de tous.

Dans l’errance de ce groupe de survivants pour trouver un refuge et échapper à ce chaos, on croise toutes sortes de personnes:

Une « dresseuse de zombie » et as du sabre qui, pour survivre, circule avec deux zombies tenus en laisse qu’elle a amputé de leurs bras.

Un vétérinaire croyant persuadé que cette épidémie est une sorte de punition divine et qui garde des zombies dans sa grange, persuadé de pouvoir les guérir.

The walking dead est une super série avec des moyens dignes du cinéma.

 

 

Les zombies ne font pas faux, les maquillages et effets spéciaux sont incroyablements bien réalisés.

L’intrigue est palpitante et le format série permet vraiment de connaître l’histoire et la psychologie des personnages au travers de nombreux flashbacks.

Si je vous parle de The Walking Dead c’est que la série va enfin être diffusée sur une chaîne non payante en france (ouais!!!!)

En effet, la saison 1 va être diffusée sur NT1 à partir du Vendredi 2 Novembre à 23h15  (mais c’est bientôt!!!) .

Alors, vous êtes prêts pour partir à la chasse aux zombies?

 

3 thoughts on “The walking dead

  1. Cette série est une merveille. Les maquillages, les costumes, les acteurs, les décors, la musique, l’intrigue, le suspense… tout est parfait! À chaque épisode on veut connaître la suite! Et il n’y a pas que les zombies à craindre, comme le clame le slogan de la saison 3 : « Kill the dead and fear the living! ». C’est aussi une superbe analyse du comportement humain. À ne pas manquer c’est certain!

  2. Merci pour ce billet, toujours autant de plaisir à te lire :)
    Ca fait 3 fois que j hésite à acheter le coffret de la saison… dilemne réglé j ai programmé l enregistrement!
    Merci ;)

  3. On se comprend, Miss Lipstick, je suis aussi fan de cette série, et ai aussi écrit un article assez similaire au tien, mais sur le comics : les interrogations, le point de vue des scénaristes, les effets spéciaux et le make up … Je te laisse le découvrir ici :
    oshaealasoori.blogspot.fr/2013/06/bd-walking-dead.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>