The dark knight rises: la fin d’une trilogie

 

Mardi soir, j’ai rendu une dernière visite au chevalier noir.

Je suis allée voir The dark knight rises.

Alors que dire de ce batman que vous n’ayez déjà lu ailleurs.

Que c’est le meilleur batman de la trilogie?

Oui mais pas seulement.

 

  • The dark knight rises ou la fin en apothéose d’une trilogie géniale.

A mes yeux, la trilogie batman de Chistopher Nolan est la trilogie qui a signé la renaissance de batman après que celui ci eut été galvaudé par trop de réalisateurs et d’acteurs sans talent.

A mes yeux, les seuls batman antérieurs qui valent la peine d’être visionnés sont les batman de Tim Burton qui étaient vraiment à l’image des comics: un héros invincible, des méchants improbables, une ambiance comicesque….

Au contraire de ces films (qui étaient très bons, je le rappelle), Christopher Nolan a décidé d’ancrer son batman dans la réalité.

En faisant de Bruce Wayne et de ses ennemis des personnages plus réels et plus humains, il donne une dimension plus profonde à ces trois films.

 

  • Le dernier Batman signe la renaissance de Christian Bale (et ça, c’est pas trop tôt)

Ça faisait longtemps que j’avais la tristesse de constater, à chaque visionnage d’un film avec Christian Bale que celui ci avait un jeu d’acteur mono expressif à peu près équivalent à celui d’une moule accrochée à son rocher.

Aussi bien dans les deux premiers Batman (surtout dans le deuxième ou face à un joker magistral, il en devenait limite transparent), que dans son interprétation de John Connor dans la nouvelle franchise Terminator( il se fait aussi voler la vedette par l’interprète du terminator) où même le John Connor du Terminator 3 (le pire de tous) avait l’air plus concerné que lui!

Il était loin, très loin le Christian Bale de The machinist ou American Psycho.

Il a recommencé à bien jouer dans Fighter (qui lui a valu l’oscar du meilleur second rôle) et il achève sa rédemption dans ce batman.

Nous fait plus ça Christian, parce que je t’avoue qu’à un moment on pensait t’avoir perdu!

 

  • The dark knight rises ou la réponse à la question que tout le monde se posait

Comment faire une fin en apothéose de cette trilogie annoncée après l’hallucinant The dark knight avec ce joker d’anthologie?

Comment trouver un méchant à la hauteur, une histoire qui nous fasse autant vibrer?

Et bien Christopher Nolan l’a fait.

 

Et pourtant, au départ c’était pas gagné.

Quand j’ai lu les premières rumeurs sur le tournage, j’ai eu peur.

Quoi, ils nous ressortent Catwoman? Remarquez  après le film calamiteux avec  Hale Berry , on ne pouvait pas faire pire……

Et puis, sincèrement c’est quoi ce méchant avec ce masque à la con?

 

  • Alors il est comment ce film?

Ce film reprend tous les codes du films d’action et du blockbuster à la sauce comics.

Ce qui le différencie c’est vraiment la noirceur de son ambiance et de son propos.

Certaines personnes lui ont reprochés son manque de réalisme dans certaines scènes (chose qu’on ne reprocherait pas à X men ou Spiderman) car le film est fait de façon si réaliste que l’on peut s’attendre à ce que ça le soit TOUT LE TEMPS.

Mais bon, c’est une adaptation de comics, il ne faut pas oublier.

Cela ne me choque donc pas qu’il puisse manquer parfois de réalisme.

J’ai particulièrement aimé cette quête du chevalier noir , cette remise en question, cette recherche de vérité un peu mystique (ouais, carrément) qui lui fera traverser l’enfer et le purgatoire afin de retrouver la foi pour sauver Gotham.

J’ai vraiment aimé la dimension dramatique de ce film mais aussi son inspiration venu de l’actualité proche ( mouvement des indignés, occupy wall street) et de l’histoire (la révolution, la lutte des classes).

Alors oui, bien sûr, c’est traité à la sauce hollywoodienne mais cela donne une belle dimension à l’histoire.

J’ai beaucoup aimé Catwoman (que l’on n’appelle pas catwoman une seule fois dans le film), ce personnage complexe et lui aussi en quête de rédemption.

Anne Hattaway est une actrice étonnante et campe une selina Kyle sexy et athlétique.

J’ai aimé la façon de filmer de Christopher Nolan, ces scènes impressionnantes comme la destruction du stade et des ponts, le 1er combat entre Batman et Bane.

J’ai bien aimé le méchant Bane qui est presque aussi impressionnant que le joker du précédent volet même si il est moins charismatique.

J’ai moins aimé ce patriotisme américain de pacotille qu’on trouve aujourd’hui dans tous les blockbusters (musique patriotique, drapeau américain qui flotte au vent:attention le héros arrive pour sauver le monde!) mais il est moins présent que dans d’autres films du même genre.

J’ai pas du tout aimé le personnage de Marion Cotillard que je trouve indigent, dont la motivation est complètement tirée par les cheveux, qui n’a aucune profondeur et aucun relief.

Et….

!!!!!!!!!!ATTENTION SPOILER!!!!!!!!!!

Marion Cotillard ne sait pas mourir! C’est vrai quoi, on dirait un gamin qui joue à « Pouf, je suis mort ».

Révise la mort Marion, révise….. ^_^

 

En tout les cas, courez voir ce batman qui soutient largement la comparaison avec le second volet de la trilogie (je trouve même qu’il le surpasse puisque le Batman reprend sa véritable place).