Le secret caché des mamans…

Nous toutes, les mamans, nous savons une chose.

 

Il ne faut jamais raconter son accouchement à une fille qui n’a pas eu d’enfants sous peine de gravement la traumatiser et donc de mettre en péril le renouvellement des générations et à terme, la perennité de l’espèce humaine.

Bah oui, rien que ça!

 

Un accouchement c’est forcément dégueulasse, y’a du sang, tu cries, tu transpires, tu pousses.

Quand tu l’as vécu, tu relativises.

Tu te dis que tu as reçu le plus beau des cadeaux, que la souffrance n’est rien (enfin, y’a aussi des jours où tes gosses sont tellement des monstres que tu te dis que tu aurais très bien pu ne pas accoucher aussi! Mais bon, sérieusement, enceinte pendant 10 ans, est ce bien raisonnable?).

Mais quand tu ne l’as pas vécu, tu flippes!

 

Je me rappelle que lors de ma première grossesse , je refusais d’entendre les récits d’accouchement des autres.

Même si cela me faisait paraître malpolie.

 

Parce qu’il faut avouer que des fois, il y en a qui prennent leurs pieds à te faire peur avec leur récit d’accouchement cataclysmique.

 

Moi, ce n’est pas mon style.

Pas du tout.

 

Sauf que je suis une gaffeuse.

La reine des gaffeuses même.

Du genre à dire à une copine

« Dis donc, il est bien imité ton faux Vuitton! »

« oui, sauf que c’est un vrai! »

-_-’

 

Donc, le matin, je prends le train avec la même bande de fille, on est 4.

3 mamans et une qui voudrait bien l’être.

Et nous voilà parti à parler accouchement et là, je  ne sais pas pourquoi, je commence à raconter l’accouchement de mes jumeaux.

Un accouchement c’est gore.

Un accouchement de jumeaux, c’est deux fois plus gore.

 

J’avais oublié la présence de ma copine nullipare.

 

Jusqu’au moment où j’ai croisé du regard son visage.

Livide, cadavérique.

 

Je me suis arrétée net.

 

Et j’ai eu cette phrase d’une intelligence fulgurante: « Mince, j’avais oublié que tu n’avais pas encore d’enfant! »

 

Ça fait exactement une semaine.

 

Et ça fait donc exactement une semaine que je prend le train avec mes copines mais que je ne sors plus un mot.

 

Gaffeuse , va!