Rank et Xerox part 1: les jumeaux vus par les autres

 

Parfois, quand je suis d’humeur rigolote, j’appelle mes jumeaux Rank et Xerox.

Rapport aux photocopieurs, car ce sont deux copies « presque » identiques.

Souvent les gens extérieurs ont du mal à les différencier mais nous, on y arrive très bien.

C’était ma grande terreur lorsque j’étais enceinte: ne pas réussir à les différencier.

Ça n’est jamais arrivé ou si, une fois, lors d’un biberon à 3 heures du matin.

Le même bébé a eu deux biberons d’affilées.

Ça tombait bien, c’était le plus glouton des deux.

Mais une demi heure après, l’autre s’est manifesté et c’est là que j’ai réalisé ma méprise.^^

Les gens ont une attirance pour les jumeaux.

Surtout les bébés.

Combien de fois nous sommes nous fait alpaguer par des gens dans les magasins.

J’avais coutume de dire « J’ai l’impression de me balader avec Jésus dans la poussette »

Ils essayaient de toucher nos enfants dans la poussette (peut être que ça porte bohneur?), se retournaient ou nous posaient un tas de questions très intelligentes.

Allez florilège.

Déja quand j’étais enceinte, j’étais assez impressionnante (vous imaginez).

J’avais le droit à:

« Oh la, la! Qu’est ce que vous étes grosse! (parce qu’enceinte, on peut te dire que t’es grosse c’est pas grave tu vois) Y’en a combien? »

« Bah deux »

Alors là, plusieurs réactions.

La compassion: « Mon dieu, ma pauvre, comme je vous plains » Mais je n’ai pas besoin de ça merci.

La cataclysmique « Votre mari n’est pas parti? » Non, non, mais merci quand même

La je me mets à ta place « Oh, mais à votre place, je ne  pourrais pas /je me suiciderais (oui, on me l’a dit) » Mais n’attendez pas d’être à ma place, faites le tout de suite!

La curieuse « Comment vous avez fait » Bah, on a fait ça sur un photocopieur, banane.

Puis avec les bébés, dans la poussette.

Les bienveillants: « C’est pas trop dur? » Bah si, c’est dur, qu’est ce que tu crois?ça fait 3 mois que je dors 3 heures par nuit (à la base, c’est gentil comme reflexion, je le conçois.Mais à la fin, t’en peux plus!!!)

Les Concons (une mêre à son fils de 3-4 ans) « Regarde Kevin, ce sont des jumeaux.Ils sont deux, ils sont nés tous les deux, étaient dans le ventre de leur mère tous les deux et seront ensemble tous les deux toute leurs vie. »

« Regardez Mattéo et lucas, c’est un enfant.il est né tout seul, il était tout seul dans le vehtre de sa mère et il sera tout seul toute sa vie » (ce jour là, j’étais fière de ma répartie)


Lorque j’étais enceinte, ce que j’ai le plus mal vécu, c’est le suivi médical extrême (qui était tout à fait justifié) et la dépersonnalisation qui en découlait.

J’ai ce qu’on appelle communément une grande gueule.

Alors,je ne me génais pas.

Je me rappelle d’une consultation ou le médecin débarque dans la salle d’attente bondée de l’hopital en hurlant « Elle est où la géméllaire? »

Pas de réponse.

Alors, il regarde et me repére (forcément, j’étais la plus grosse!^^) et me dit: « Alors vous ne répondez pas?

« Bah, la géméllaire, elle a un nom, voyez vous? La géméllaire, c’est une personne, pas juste une couveuse sur pattes. »

Il s’est retrouvé bien bête devant tout le monde.

 

La prochaine fois, je vous parlerais des idées reçues sur les jumeaux (ça aussi, y’en a plein!)

Bonne journée à toutes