Où sont passés les rappeurs d’antan? Les rappeurs que j’aimais tant….

Oui c'est Tupac. Coeur, amour, toussa....

 

Faut que je vous raconte un peu ma vie.

Je me suis inscrite au sport.

Et donc, depuis peu, je me retrouve à suer sang et eau 3 fois par semaine sur des appareils de torture comme ceux-ci.

 

Comme si ce n’était pas assez dur comme ça, dans la salle de sport où je me rends, on a de grands écrans de télé et de la sono qui crache de la musique sensée nous inciter à bouger notre corps.

Pour cette raison, les télés sont toutes sur TRACE TV.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Trace TV (en clair, les gens de mon âge) C’est une chaîne musicale spécialisée dans le RAP et le RnB.

Donc, depuis quelques temps, je subis 3 fois par semaine une plongée forcée dans la culture urbaine des jeunes d’aujourd’hui.

Après, tu t’étonnes que les jeunes soient en moto à faire n’importe quoi…. ;-)

Déjà, tu as le RnB, ce genre musical particulier où les filles sont toutes des chaudasses en slip avec des coiffures tu portes ça dans la rue, les enfants te jettent des pierres .

 

Regardez Nicki Minaj et Rihanna, les déesses de la classe, du bon goût et du naturel en toutes circonstances.

Les hommes dans le RnB sont soit en costume blanc (pourquoi blanc, mystère…) ou torse nu pour faire voir qu’ils sont musclés et que ce sont de vrais mecs.

Comme Chris Brown dont les seuls faits d’armes sont quand même de taper sur sa gonzesse et après il vient te chanter des chansons sur ses amours déçus.

Bon, bref….

 

Donc, sur Trace TV, entre deux clips de RnB, tu as du RAP.

Ah, enfin!

J’aime bien le RAP, je n’ai rien contre.

Je me suis dit « Ouais, allez un petit Tupac ou Snoop dogg.. Yes! »

Non, c’est du RAP d’aujourd’hui.

Je me rappelle qu’à l’époque de ma lointaine jeunesse on se foutait des Benny B.

Aujourd’hui, on écoute des choses bien plus affligeantes.

Prenons deux exemples:

Booba et Sexion d’assaut.

 

Booba (non, ce n’est pas un petit ourson) c’est ce monsieur.

 

 

Quand tu le vois tu te dis que c’est pas un rigolo, qu’il en impose.

Je te rassure, ce n’est qu’une illusion.

Quand tu regardes les clips de Boooba, tu rigoles bien quand même!

 

Prenons, l’exemple d’une de ses dernière chanson: Scarface.

Déjà, notons la prise de risque maximum. Scarface est LE film de la culture rap et Tony montana est LE héros de cette culture.

En appelant son titre Scarface il est sûr de plaire à se cible, d’en vendre un max, bon bref, c’est de la prise de risque parce qu’attention Booba c’est un VRAI rappeur.

Je ne t’impose pas le visionnage complet de la vidéo de Booba (je t’aime, cher lecteur, je veux te garder), les 45 premières secondes te suffiront à comprendre l’esprit de la chose.

Dans cette vidéo, on a un condensé de la vie selon Booba.

Il y a les mecs en fait, non, le SEUL mec, c’est lui.

Il est toujours torse nu ou en T shirt.

Sinon à quoi ça sert de soulever toute cette fonte et de dépenser l’équivalent du PIB du Kosovo à aller se faire graver la peau chez les meilleurs tatoueurs si personne ne le voit?

C’est con, avoue le.

Puis il y a les nanas.

Dans le monde selon Booba, les nanas ont maximum 20 ans (allez 22, soyons large), sont roulés comme Jessica Rabbit et chaude comme des poeles à frire.

Comme l’a dit booba lui même « Je vais pas faire un clip avec des boudins dans un camping quand je peux faire un clip sur une plage avec des bombes. »

C’est sûr, qui peut le plus fait le plus.

Donc dans ce merveilleux clip qu’est Scarface, Booba est en taule, tu comprends que c’est un caïd, un gros méchant qui a fait des choses pas jolies jolies et qui risque de prendre gros.

Mais Booba a une avocate pour le sortir de là.

Un as du barreau bien chaudasse et agée de 19 ans maximum.

Le réalisme à l’état pur! ^_^

Alors là, Booba  laisse moi de dire que ton avocat c’est pas maître Vergès et que même si elle est belle à regarder, tu risques de moisir un petit bout de temps en taule car elle semble avoir autant de compétences en droit que moi en danse classique.

Des compétences proches du néant négatif donc.

Parfois dans certaines chansons, le clip est bidon mais la chanson est bien, ça rattrape.

Disséquons donc la prose boobesque.

Peut être trouverons nous une pépite d’écriture et de syntaxe?

Une prose magnifique?

 

Prenons donc un extrait de Scarface.

T’es pas bonne si t’as pas d’fesses, t’as walou

Mon petit coeur tombe en panne sèche

Mais en dehors de ça

Au-dela du fait que tu es bonne

Quel bluff je vais lui sortir la meuf est encore plus fraîche en plein jour

J’arrête pas d’mater son cul

J’y plongerai 25 fois par jour jusqu’à c’que la go appelle au secours

Jusqu’à c’qu’elle en peuve plus

Mais elle ne veut rien savoir

Me dit qu’elle me veut juste en ami

Que j’ai plus de vices que Deux flics a Miami, oh

 

Ouais mais non, en fait!

Ne disséquons pas.

Ça sert à rien.

 

On a ensuite un groupe de rap qui a des convictions et qui les crient à la face du monde: Sexion d’assaut et sa chanson avant qu’elle parte, une ode à la mère.

Ouah, une chanson sur la famille dans la droite ligne de laisse pas traîner ton fils de NTM ou petit frère d’IAM?

Ne nous emballons pas, disséquons.

Le clip n’est pas bling bling, tavu, wesh wesh.

Le propos est sérieux et le clip est raccord.

C’est qu’ils ont des choses sérieuses à nous dire.

 

Mais penchons nous sur  ce propos avec un extrait de la chanson.

Je suis sûr qu’elle aimerait juste entendre un maman je t’aime

 À la place des cris du daron qui menace de te jeter

Je suis sûr qu’elle craque au bout d’une semaine passée sans toi

Et que ton absence lui ferais plus mal qu’une chute du haut de son toit

Je suis sûr qu’elle aimerait que tu la prennes dans tes bras

Exactement comme elle le faisait durant tes 12 premiers mois

 

Bon, elle est où la richesse de la rime, ces joutes avec la langue française comme dans l’école du micro d’argent d’IAM ou dans le beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines de la fièvre de NTM?

 

Le rap ne serait il que le reflet de l’appauvrissement culturel  de notre société actuelle?

 

Vaste débat que je n’ai pas encore osé entamer avec ma voisine de douleur, en train de suer comme moi, sur nos vélos élliptiques respectifs.

 

Moi, dant tout ça, je me demande:

Où sont ils passés, ces rappeurs que j’aimais tant et qui ont peuplé ma jeunesse?

-Run DMC

-Tupac (Ok, lui, il est mort)

-Snoop Dogg (le Snoop Dogg d’avant, celui qui ne connaissait pas David Guetta. Mon dieu, David Guetta quoi…)

-Les 2 live crew

Et d’autres…..

 

En tout cas, une chose est sûre.

 

La prochaine fois que je vais au sport, je prends mon MP3. :-)

 

Et je vous laisse avec quelques pépites, pour le plaisir (comme dirait Herbert Léonard)